Randonnées à ski

Tête de Ferret

05 février 2019

La Tête de Ferret situé au fond du Val Ferret et sur la frontière entre la Suisse et l’Italie offre une belle vue ainsi qu’une très belle descente. Cette sortie comporte une montée raide vers le sommet et nécessite une bonne maîtrise des skis à la montée comme à la descente. Pique-nique tirés des sacs.

07 février 2019

Parking des Chevalleyres (Blonay) à 07h00

PROGRAMME:

Rendez-vous au parking des Chevalleyres (Blonay) à 07h00, arrivée à Fouly/Le Clou (1614m) vers 8h30. Montée via Léchère Dessus et Plansfins en 3h30 au sommet.
Retour à Chevalleyres vers 17h00.

Inscription:

Inscription jusqu'au vendredi 1er février 2019

PRIX:

Participation aux frais des chauffeurs

PD+

Montée 1100 m
Descente 1100 m

Peter Bugmann
tél: 021 921 0695
mobile: 079 554 6903
email: peter.bugmann@datacomm.ch

01 février 2019

COUP D'OEIL

Nous devions aller à la Tête de Ferret au-dessus de La Fouly, mais la conjonction de fortes chutes de neige et de vents violents ont incité Peter à y renoncer au profit d’une course plus courte, plus proche et surtout plus sûre à La Vudalla au-dessus de Gruyères.
Après quelques échanges téléphoniques, tout le monde se retrouve vers 9h à la scierie de Pringy, au départ de notre itinéraire. Il fait -10°C et tout le monde est bien emmitouflé, mais le soleil nous accompagnera pendant la première moitié du parcours et nous pourrons alléger notre tenue. Après les chutes de neige des jours passés, le paysage est magnifique. L’itinéraire est passablement fréquenté, ce qui nous vaut une trace bien marquée. Revers de la médaille, les pentes seront déjà bien parcourues. La seconde partie de la montée se fait sur une pente raide et à l’ombre, où la trace nous contraint à un festival de conversions dans une neige poudreuse. Mais l’arrivée au sommet nous récompense: soleil et panorama sur 360°, cadre idéal pour le pique-nique.

Au moment d’entamer la descente, la pente paraît bien raide et parcourue de multiples traces. Peter recommande de skier prudemment, mais en fait la neige se révèle plus manoeuvrable que prévu et tout monde prend plaisir à enchaîner les virages.

A peu près à mi-hauteur, 5 participants croient suivre la trace de Peter dans une belle neige immaculée, mais se retrouvent face au Moléson, Peter ayant en fait rapidement tiré à droite. Grâce à l’application Suisse Mobile, ils rejoindront les voitures sans encombre par un itinéraire «alternatif». Tous les participants se retrouvent à la fromagerie de Gruyères, en compagnie de touristes asiatiques, pour des boissons réconfortantes offertes par Peter S.

Un grand merci à Peter B. de nous avoir fait découvrir ce sommet si proche, que seuls 2 participants avaient déjà gravi,… il y a 35 ans !